Clean tag c’est du propre !
Posté le 20/08/2013 dans Coups de coeur, Street Marketing

Le clean tag offre une nouvelle possibilité originale de communiquer pour les marques, avec un lieu d’expression, a une forte résonnance virale, la rue, et ce avec très peu d’impact sur l’environnement.

Explication : le clean tag – tag propre ou reverse graffiti – permet de mettre en valeur des marques sur des zones à fort trafic. L’idée, bien évidemment, c’est de capter un maximum de personnes avec des messages inscrits sur des supports inhabituels : trottoirs, murs, rues, réverbères…

 

Le Clean Tag est particulièrement adapté pour annoncer un événement, un salon et interpeller sur une marque. Cette technique est aussi appropriée pour une communication de proximité très ciblée (les zones universitaires pour capter les étudiants par exemple ou les salles de sport). Les cibles jeunes y sont particulièrement réceptives, et sur les réseaux sociaux, on les tweet ou on les épingle volontiers.

 

Techniquement, un pochoir et de l’eau projetée à haute pression font apparaître le message sur murs et trottoirs ainsi nettoyés ! Mais le clean tag peut aussi être réalisée à base de peinture biodégradable qui résiste de 2 à 5 semaines (selon la météo). Le concept fait des émules et l’on parle aussi désormais de clean tag lumineux, des graffitis tout en lumière projetés sur des façades d’immeubles ou sur le bitume...

 

Tout comme vous, nous imaginons des applications à l’infini et au-delà de la démarche commerciale, cette pratique artistique et militante représente une alternative aux tags définitifs souvent dégradants et punis, eux, par la loi.



Clean Tag

 

 

Clean Tag

 

Clean Tag

 

Clean Tag




Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos contacts !


Se connecter


Pour vous connecter et accéder aux espaces réservés du site veuillez saisir vos informations de connexions


login :
password :
 
   Se souvenir de moi
 
Mot de passe oublié